Nous sommes ici pour parler de raclette, de fondue, de tartiflette, enfin bref de nos petits plats d’hiver préférés, toujours à base de fromage. Nous connaissons bien les fromages « basiques » que l’on utilise pour nos cheese party ou nos bons petits plats.

Mais pourquoi pas innover pour une fois ? Promis, ce sera tout aussi bon ! (Peut être même plus, non, c’est pas nous, on a pas dit ça...)

 

La racleeeette, mais une raclette pas comme les autres !

Prenons notre plat préféré de tous les temps à base de fromage, la raclette.

On connaît bien le fromage à raclette, originaire de suisse, plus précisément du canton de valais, au lait de vache à pâte pressée non cuite, choisi pour sa particularité à bien fondre.

Pour changer un peu, on connaît déjà les fromages à raclette au poivre, fumés ou encore avec des goûts plus étranges tels que la moutarde...

Mais connaissez-vous la raclette au morbier, pour une pure raclette franc-comtoise ?

Ou encore la raclette au mont d’or, pour encore plus d’onctuosité !

On a aussi en stock la fameuse raclette au reblochon, sur celle-ci, on a rien à dire, on vous laisse imaginer.

 

La fondue, autrement

Dans la famille des fondues originales et qui changent de la traditionnelle (et calorique) fondue au fromage, on connaît déjà la fondue bourguignonne. Cette fondue dont le nom n’a aucun sens, elle ne vient pas de Bourgogne, mais elle aussi, de Suisse !

Décidément, ces suisses, ils nous apportent des petites pépites...

C’est tout simplement la viande utilisée qui était de Bourgogne, d’où le nom. Parce que oui, dans une fondue bourguignonne, c’est la viande qui prime et non le fromage.

Tout simplement, les morceaux sont cette fois du bœuf, à tremper dans de l’huile frémissante, puis une fois cuits, à assaisonner de votre sauce préférée. Et c’est tout. Et c’est super bon.

Mais tout ça, on connaît déjà si l’on est un vrai fan de fondue. Et la, on va vous surprendre. On est surs qu’il y en a bien une que vous ne connaissez pas. Comme par exemple la fondue japonaise « shabu shabu », la moins calorique de toutes les fondues que l’on ait inventé.

Son nom correspond au bruit de la viande plongée dans le bouillon chaud. Parce que c’est le principe.

Alors oui, encore de la viande, et toujours du bœuf, mais cette fois en toutes fines tranches à tremper dans le bouillon d’algues placé au centre de la table.

Une fois la viande cuite, on la trempe dans deux sauces : le gomadare ( sauce soja et sésame broyé ) et le ponzu ( jus de yuzu avec sauce soja ).

Et on accompagne le tout de tofu, de champignons et autres légumes.

Quand on vous dit que ce type de fondu n’est vraaaiment pas calorique, c’est qu’elle l’est moitié moins qu’une fondue savoyarde traditionnelle, oui oui, moitié moins !

 

La tartiflette, revisitée mais pas gâchée !

Nous, on vous comprend. On tient à notre tartiflette traditionnelle, avec le meilleur des reblochons, tout ça tout ça. C’est limite sacré.

Mais de temps en temps, sortir de sa zone de confort, c’est pas plus mal. Vous connaissez la tartiflette au chèvre ?

Tout simplement, on remplace le fameux reblochon par du chèvre, on peut même remplacer les lardons par du jambon de parme et ajouter au tout quelques tomates qui iront très bien avec le chèvre. On vous le jure, c’est une tue-rie.

Sinon, on a aussi la tartiflette irlandaise à vous proposer.

Les lardons sont remplacés par du saumon fumé, et le reblochon par du comté. Le tout complété par des oignons et de la crème fraîche. Rien qu’en l’imaginant, on salive.

Enfin, vous pouvez très bien garder la tartiflette traditionnelle et remplacer le reblochon par du saint nectaire, ou encore du saint félicien.

 

 

Tout ça pour vous dire que malgré les « traditions », des fois, des recettes plus originales avec d’autres fromages se hissent au même niveau voir dépassent carrément l’amour qu’on a pour nos petits plats fromagers d’hiver...

Lâchez vos petites habitudes et hop, nouveaux fromages pour une nouvelle vie !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

J'peux pas j'ai raclette : Une raclette qui sort de l'ordinaire
J'peux pas j'ai raclette : Une raclette qui sort de l'ordinaire

Nous vous avons donc dégoté des petites perles sur cette merveille qu'est internet qui c'est sûr, révolutionneront vos raclette party.
Picole Nationale : Mais que boivent les français à l'apéro ?
Picole Nationale : Mais que boivent les français à l'apéro ?

C'est simple, l'apéro, ça met tout le monde d'accord. Les classes sociales, les différences, les opinions de chacun(e), tout cela disparaît autour de ne serait-ce qu'un petit verre, même si l'on a pas prévu de manger ensemble après. D'ailleurs, l'apéro peut même se prolonger en léger dîner lors de certaines occasions, ce qui donne l'apéro dînatoire (clairement une petite merveille).
Mojito recette originale, tu sais, celle de Cuba
Mojito recette originale, tu sais, celle de Cuba

Il y a quelques années, lorsque j'ai raconté à un ami cubain comment on fabriquait des mojitos ici en France, il m'a fait le même grimace que celui que je dois faire quand

TÉLECHARGEZ VOTRE GUIDE GRATUIT : 7 JEUX D'ALCOOL

TÉLECHARGEZ VOTRE GUIDE GRATUIT : 7 JEUX D'ALCOOL

TÉLECHARGEZ VOTRE GUIDE GRATUIT : 7 JEUX D'ALCOOL

TÉLECHARGEZ VOTRE GUIDE GRATUIT : 7 JEUX D'ALCOOL